Histoire du club

Tout a commencé le 25 février 1924, avec le Président fondateur René (...)

Depuis, le Rotary Club de Nice a évolué. Découvrez notre histoire.   Lire

Vie du club

Nos réunions statutaires :

Dîner du Rotary Club de Nice ce 14 novembre 2017, avec la présence de (...)   Lire

Actions du club

Les actions du Rotary Club de Nice.

Le 5 novembre 2017 2017 a eu lieu le 21ème tournoi de Golf du Rotary (...)   Lire

Accueil du site > Histoire du club > Le Rotary Club de Nice apporte son soutien aux (...)

Le Rotary Club de Nice apporte son soutien aux personnes âgées

Le Rotary Club de Nice apporte son soutien aux personnes âgées

Si le Club porte un grand intérêt pour la jeunesse et l’enfance, les personnes âgées n’en sont pas moins oubliées.

« Maioun dou Paigran » :

Dès l’année 1958, l’effort se porte sur les individus se trouvant en détresse totale et ceux qui seraient dépourvus de toute affection. Le 7 janvier 1958, le président APPIETTO fait cette allocution :

« Nous ferons cette année un geste en faveur des vieillards, en faveur de ceux qui, après une existence de labeur, arrivent à l’automne et à l’hiver de leur vie, abandonnés de tous, disposant d’un budget dérisoire, attendant la mort comme une délivrance. »

L’année suivante, un service de repas à domicile est institué pour les personnes fragiles, invalides et nécessiteuses. En 1973, le public se diversifie, car « La Maioun dou Paigran » vient désormais en aide aux déshérités de la vie en leur assurant journellement et à domicile, la nourriture qui leur est nécessaire pour vivre. Une centaine de repas sont servis tous les jours. Pour les plus valides, un restaurant fonctionne au siège de l’oeuvre et reçoit non seulement les protégés de la Maioun, mais souvent des pauvres en quête de nourriture.

Cette oeuvre joue un rôle précurseur social considérable par la mise en place de repas à domicile, et en lançant l’idée de repas pour les personnes en grandes difficultés.

« Les amis de Tante Vittourine »

Cette association s’occupe, elle aussi, des personnes nécessiteuses, en l’occurrence des « petites vieilles » appelées ainsi affectueusement par le célèbre auteur et fondateur de cette fondation Francis Gag. Dans les années 1970, le Club s’y investit énormément. Les nombreux dons des membres permirent chaque année aux protégées de Francis Gag de partir à bord du train des chemins de fer de Provence dans le pays niçois et d’y prendre un repas dans un restaurant (1974, 99 « Petites Vieilles" furent invitées, 155 en 1976). Cette action constitue pour ces personnes âgées un moment d’évasion de convivialité et de réconfort moral.

Par la suite, Francis Gag érige au Broc une maison « Lou Viro Souleu ». Cette maison de vacances est réservée en priorité pour les personnes niçoises relevant du fonds National de solidarité. Les « petites vieilles » peuvent y passer quelques semaines de vacances heureuses. Le Rotary Club de Nice a toujours soutenu de manière continue l’oeuvre de Francis Gag, même après sa mort en 1988.

Dîner du 9 janvier
Dîner à 20 heures précédé d’un comité directeur à 18 heures 30.

Lire la suite

Contactez le site du Rotary club de Nice. Vous (...)