Histoire du club

Tout a commencé le 25 février 1924, avec le Président fondateur René (...)

Depuis, le Rotary Club de Nice a évolué. Découvrez notre histoire.   Lire

Vie du club

Nos réunions statutaires :

Dîner du Rotary Club de Nice ce 14 novembre 2017, avec la présence de (...)   Lire

Actions du club

Les actions du Rotary Club de Nice.

Le 5 novembre 2017 2017 a eu lieu le 21ème tournoi de Golf du Rotary (...)   Lire

Accueil du site > Éditorial > Discours Passation du 27 juin 2017

Discours Passation du 27 juin 2017

Cher Adjoint au Gouverneur, Olivier MARTIN, Cher Past-Gouverneur, Raymond Hayek, Mesdames et Messieurs, mes amis du rotary Club de Turin, Chère Marie-France RAYMOND Présidente élue du RC Nice Riviera Côte d’Azur, Cher Christian VINCENT Président du RC Nice baie des anges, Cher Mikael Lombard, Président élu du Rotaract Nice Baie des Anges, Chers amis du RC de Nice Chers amis,

Je ne peux commencer mon discours sans remercier mon parrain dans notre club, mon ami Pierre-Alexis Flipo sans lequel je ne serais pas là aujourd’hui.

Merci aussi à Manuel Mayer qui me remet ce collier et qui a su mener le Club durant cette année qui s’achève, avec beaucoup de dévouement. Je sais pouvoir compter sur ton amitié.

Je remercie également très chaleureusement les membres de ma famille, présents ou représentés, les amis de longue date et ceux plus récents ainsi que tous ceux qui me font l’honneur de m’accompagner ce soir.

Une pensée spéciale également pour Nello AVELLA dont c’est l’anniversaire demain.

Lorsque, il y a 9 ans déjà, je suis entré dans le Club, j’avais imaginé un jour en être le Président, non par fierté, mais plutôt par devoir. Ce jour est arrivé, et je mesure au fur et à mesure, l’ampleur de la tâche qui m’attend. Sans parler du poids au sens figuratif aussi bien que réel de ce collier !

J’ai écrit mon discours, il y a plusieurs semaines déjà et je ne savais pas alors, que Bernard Flipo m’offrirait, à son retour de la Convention Internationale d’Atlanta, ce fanion qui tombe à pic. Qu’est-ce qu’être rotarien ? Être rotarien, c’est bien sûr répondre au critère des 4 questions, à savoir :

1. Est-ce conforme à la VERITE ? 2. Est-ce LOYAL de part et d’autre ? 3. Est-ce susceptible de stimuler la BONNE VOLONTE RECIPROQUE et de créer de MEILLEURES RELATIONS AMICALES ? 4. Est-ce BENEFIQUE à tous les intéressés ? »

Etre rotarien, c’est aussi un état d’esprit. C’est une entraide entre professionnels, un réseau de personnes mues par le même désir, celui d’aider ceux qui ont moins de chance qu’elles.

Faire le bien est donc une nécessité. Mais, pour cela, et bien que je souhaiterais mettre en place une action internationale durant l’année qui vient, il faut commencer au plus près de soi. Au plus près, c’est agir en faveur de ceux qui nous entourent, membres du club en difficulté ou concitoyens. C’est favoriser l’emploi dans le cadre de l’action professionnelle de notre club initiée par François Talon, C’est donner l’information médicale au plus grand nombre comme cela a été le cas ces 4 dernières années lors de l’action Objectif santé mise en place par Bernard Flipo, C’est organiser l’action Golf, que notre ami Jean-Jacques Brial porte avec tant de passion, et pour laquelle je vous donne rendez-vous le 05 novembre 2017. C’est participer nombreux à espoir en tête qui, je veux le rappeler, est une action aujourd’hui nationale, mais partie de notre club sous l’impulsion de Bernard Attard, C’est soutenir Yves Gommy lors de la collecte de la banque alimentaire, C’est, je l’espère, pouvoir réorganiser l’action Carnaval de Philippe Arnello qui n’a pu avoir lieu l’année dernière pour raisons de sécurité, C’est en imaginer d’autres avec vous,

Mais c’est aussi s’ouvrir à nos partenaires, autres clubs du Rotary niçois, et en particulier aider l’action en faveur du lycée Pasteur initiée par Nice Comté à laquelle je voudrais donner mon soutien.

Etre rotarien, c’est être attentif aux autres, écouter, apprendre, prendre en compte et agir. Je serai donc un président ouvert aux remarques constructives, je tiendrai compte des remarques négatives, je chercherai des solutions lorsqu’elles existent, et tenterai de les mettre en place à chaque fois que cela sera possible.

Etre rotarien, c’est accueillir les nouveaux entrants en les entourant de personnes d’expérience, en les intégrant à nos actions afin qu’ils trouvent rapidement leur place, mais c’est aussi comprendre pourquoi certains s’éloignent ou nous quittent. En effet, chaque départ doit nous poser question et ne devrait pas rester sans réponse. C’est ainsi que je proposerai dès la rentrée de septembre un questionnaire portant sur vos satisfactions, vos attentes dans le Club, et celles qui restent inassouvies.

Etre rotarien, c’est vous proposer des conférences sur des thèmes historiques, des thèmes d’actualité ou encore des thèmes scientifiques. D’ores et déjà, 2 conférences sont programmées à la rentrée.

Etre rotarien, c’est participer nombreux à nos dîners d’été et je vous donne d’ores et déjà rendez-vous le 11 juillet à mon domicile pour le premier d’entre eux, sachant que le 04 juillet est consacré à la soirée de François Talon pour l’action professionnelle du Club à laquelle je vous convie nombreux.

Etre rotarien, c’est remercier celle qui, dans l’ombre, m’aide, me conseille et me soutient. Je voudrais appeler à mes côtés, mon épouse Olivia,

Etre rotarien, c’est s’entourer d’une équipe forte, expérimentée et de bonne volonté. J’appelle donc également à mes côtés :
- JJ Brial, mon vice-président,
- Didier Faÿ, mon secrétaire,
- Joël Giacchero, mon secrétaire adjoint,
- Frédéric Artéro, mon trésorier,
- François Talon, mon trésorier adjoint,
- Sabine Géraudie, mon chef du protocole, retenue à Paris pour raison professionnelle (et représentée ici par son époux le Dr Philippe Géraudie),
- François Truffier, mon chef du protocole adjoint,
- et enfin, Nello Avella dont le rôle sera de veiller à ce que personne ne se sente éloigné. Il aura également pour mission de m’aider à ouvrir le Club au maximum de catégories socioprofessionnelles représentées dans notre ville.

Cette équipe, je l’ai choisie pour m’aider à parvenir à mes objectifs. Et si malgré tout, au bout d’un an, on considère que j’ai « failli », Didier qui me suivra saura corriger le tir.

Cependant, nous n’en sommes pas encore là et je sais pouvoir compter sur l’aide précieuse des membres du Club, des représentants du District, de chacun d’entre vous, pour y parvenir.

Je citerai enfin Thomas MURTON qui disait : « Nous sommes peut-être plus forts que nous ne le pensons ». Je pense pour ma part, que nous sommes forcément plus forts que nous ne le pensons lorsque nous sommes unis, et que nous souhaitons œuvrer pour le bien de la communauté.

Et pour finir, je citerai Corneille qui, dans Le Cid disait : « Nous partîmes 500, et par un prompt renfort nous nous vîmes 3000 en arrivant au port ». C’est ce que je souhaite pour notre Club et nous y œuvrerons tous, je le sais, avec force et courage.

C’est la raison pour laquelle, la devise de mon année sera « ENSEMBLE, PLUS LOIN ».

Je vous remercie pour votre attention.

Mardi 21 novembre
Notre prochaine réunion aura lieu dans les salons du Holiday Inn, 20 boulevard (...)

Lire la suite

Contactez le site du Rotary club de Nice. Vous (...)